REFUGE Annie Claude Miniau/ADPA

Le refuge Annie Claude Miniau/ ADPA est un refuge indépendant.

L' association est adhérente à la confédération nationale Défense de l' Animal et au groupement des SPA 71.

Le refuge prend en charge, les animaux errants sans propriétaire après leur passage en fourrière, et les abandons (en fonction de la place) des 88 communes adhérentes au Syndicat Intercommunal du Charolais Brionnais.

 

Le refuge est ouvert sur rendez vous

du lundi au samedi matin

 

03/85/85/31/45

refugeadpagueugnon71@gmail.com

 

secrétariat fermé les week end

Fermé les dimanches et jours fériés

Annie Claude MINIAU

Artiste reconnue dans la Cité des Forges de par ses peintures et ses dessins, entre autres oeuvres, Annie-Claude MINIAU était également une femme engagée pour la défense et la protection des animaux.

En 1974, sa conviction et sa détermination sont telles qu'Annie-Claude trouve les ressources nécessaires pour mettre en oeuvre son projet de refuge-fourrière. Elle créée l'Association de Défense et de Protection des Animaux (A.D.P.A.), association de la loi de 1901, qu'elle présidera pendant quarante-deux ans.

Annie-Claude MINIAU nous quittera en février 2016, à 69 ans.

 Aprés le décès d'Annie-Claude le conseil d'administration décide de donner son nom au refuge.

Le personnage n’est pas du genre à courir après les honneurs. Pourtant,  au foyer municipal, son émotion était bien perceptible. La décoration au rang de Chevalier du Mérite agricole, c’est la reconnaissance d’une vie vouée à la défense de la cause animale pour Annie-Claude Miniau. Sous-préfet de Charolles, Philippe Saffrey avait fait le déplacement pour lui remettre l’insigne.

Si la cérémonie s’est tenue en clôture d’une assemblée générale extraordinaire du syndicat intercommunal refuge fourrière, c’est tout, sauf un hasard. Il y a 40 ans, Annie-Claude Miniau était à l’origine de cet outil, aux côtés du maire de l’époque, le docteur Albert Nageotte. Le syndicat ne comptait alors que quatre communes. Avant de progressivement s’étendre à l’ensemble du Charolais-Brionnais. Et même au-delà.

L’hommage appuyé est venu de Jean-Pierre Genot. Les deux personnes ont collaboré pendant plusieurs décennies. L’une en qualité d’agent de police municipal quand l’autre présidait déjà l’association de défense et de protection des animaux (ADPA). « Nous sommes un vieux couple ! », plaisantait Annie-Claude Miniau après avoir reçu sa décoration.

Un engagement également culturel
À l’origine de cette proposition de reconnaissance nationale relayée par le maire Dominique Lotte, Jean-Pierre Genot – président sortant du syndicat – a loué d’exceptionnelles qualités de bénévole. « Je vous ai vue – pas souvent – découragée devant la réaction de certaines personnes, mais sans cesse vous avez su relever les défis pour conduire à bien votre mission. 24 heures sur 24, dimanche ou jours fériés, vous êtes à la disposition de la gendarmerie, de la police municipale, des pompiers. Ces services d’urgence savent compter sur – excusez-moi – la Miss Miniau »…

L’occasion était belle d’évoquer également l’engagement culturel d’Annie-Claude Miniau, longtemps présidente des Amis des arts et, accessoirement, créatrice du logo de la Ville de Gueugnon.

Outre un large cercle familial et de proches, de nombreuses personnalités avaient honoré l’événement de leurs présences. C’était notamment le cas de l’ancien maire Roland Cottin.  JSL 7 JUIN 2014

Notre marraine

Valérie PERRIN: écrivaine, photographe, coscénariste de Claude Lelouch

C'était en Mars 2017!!!!

Le choix de Valérie pour marraine du refuge est un pur hasard. Son passage dans une émission de télé a déclenché une étincelle....

Un mail a son éditeur, puis un coup de fil et l' affaire était faite.

C'est sans hésiter et avec joie que Valérie a accepté notre proposition.

Etant  très impliquée dans la défense de la  cause animale et très attachée à la ville de son enfance, nos petits protégés ne pouvaient pas trouver meilleure marraine.